La psychologie du SEO

Bienvenue dans ce nouvel article. Aujourd’hui on va parler de la psychologie du SEO. Le référencement naturel est souvent considéré comme un domaine complexe et nébuleux. Avec ce petit “traité” de psychologie, l’objectif est de désacraliser le référencement sur internet et de te montrer que c’est assez simple si tu comprends la psychologie qui en découle. 

Tous les domaines ont leur psychologie. Pour vendre des vélos, tu dois comprendre comment ils sont fabriqués, quels matériaux sont utilisés, ce que les passionnés de vélos cherchent ou veulent. Tu pourras difficilement vendre un produit si tu ne connais pas son fonctionnement et la psychologie de ton client idéal. 

Pour référencer ton site sur internet, c’est un peu le même principe. Tu dois d’abord comprendre le fonctionnement de Google, sa psychologie, mais aussi entrer dans la tête de ton client idéal pour anticiper ses recherches dans les moteurs. 

psychologie du seo

Le psychologue du référencement naturel est en tee-shirt

Imagine un monde avec des psychologues du référencement naturel. Tu vas me dire, c’est déjà un peu le cas, mais on les appelle plutôt les “référenceurs” ou des “spécialistes en référencement naturel”. 

Rassure-toi, derrière ces noms un peu trop sérieux à mon goût, le spécialiste SEO est en tee-shirt. 

Nous sommes nombreux à sacraliser le référencement. Pourtant, c’est un domaine assez simple quand on comprend comment ça fonctionne. C’est comme tout. 

Sauf que les référenceurs ne vont pas te dévoiler les mécanismes de leur métier. Ils vont t’aider mais ne vont pas te révéler ce qu’ils font dans le détail. Après tout, c’est normal, un boulanger qui fait du très bon pain n’aurait aucun intérêt à dévoiler sa recette secrète. Ça gâcherait le mythe. 

Si le référencement naturel est aujourd’hui considéré comme un domaine complexe, c’est parce que les stratégies utilisées diffèrent d’un référenceur à l’autre.

Ce que l’on à tendance à oublier, c’est que les principes restent fondamentalement les mêmes.

La psychologie du SEO : le principe de base

Que ce soit dans le domaine du SEO ou dans d’autres domaines, il y a toujours des bases, des principes à connaître. Ça ne fait pas du référencement un domaine plus compliqué pour autant. 

Le référencement naturel, comme son nom l’indique, c’est tout simplement ce qui va te permettre de référencer ton site en première page de Google. C’est faire en sorte que, lorsque l’on tape le nom de ton produit, de ton service, de ton entreprise ou le/les mots-clés principaux de ta thématique, tu apparaisses dans les premiers résultats de recherche et idéalement en première position. 

Mais pour ça il ne faut pas brûler les étapes. Tu dois d’abord comprendre comment fonctionne l’algorithme de Google.

La psychologie du SEO ou l’art de comprendre l’algorithme 

Avant de peindre son tableau, un peintre va d’abord s’assurer qu’il a les bonnes couleurs, la bonne taille de pinceau, le bon support… 

Toi, ton support en SEO, c’est Google (ou les moteurs de recherche en général). Et si tu veux faire du référencement sur internet, tu dois d’abord comprendre comment il fonctionne. 

D’abord, Google est une machine, c’est un moteur de recherche qui s’appuie sur un algorithme. Les gens ont tendance à l’oublier parce qu’aujourd’hui, l’information est facilement accessible. Tu recherches quelque chose sur internet et en quelques clics tu trouves généralement les réponses à tes questions. 

psychologie seo

Comment fonctionne l’algorithme ?

L’algorithme de Google se nourrit des mots-clés tapés par les internautes dans les moteurs de recherche et c’est grâce à ces mots-clés (appelées aussi “requêtes”) que tu vas pouvoir faire monter ton site sur internet. 

Tu vas donc devoir rechercher tes mots-clés les plus pertinents dans ton domaine d’activité et les utiliser pour envoyer les bons signaux à Google, pour que ses robots comprennent ta thématique. Encore une fois, Google est une machine et tu dois lui faciliter la vie. Plus tes mots-clés seront pertinents, plus il comprendra ta thématique et plus tu seras bien positionné. C’est clair et cohérent et Google adore la cohérence, tout comme tes lecteurs. 

Bien entendu, Google ne s’appuie pas uniquement sur les mots-clés pour référencer les sites internet. Sinon il pourrait difficilement procéder à un tri et ce serait vite le bazar. Ça l’est déjà un peu. On se demande même comment il gère toutes ces données. 

Google s’appuie en réalité sur plusieurs paramètres : les mots-clés, la qualité et la densité des contenus, les liens internes et externes et d’autres facteurs. En tous cas, les facteurs de base, ce sont ceux-là. Et tu dois les apprivoiser dès le départ pour optimiser tes contenus pour le référencement

Dans un premier temps, tu vas devoir chercher les mots-clés les plus pertinents dans ta thématique. Et pour ça il existe des outils mais je ne t’en dis pas plus car on va bientôt lancer une formation à ce sujet. 

Une fois que t’as tes mots-clés, tu peux commencer à travailler le référencement des pages de ton site internet. Mais il y a tout de même un paradoxe. 

Le paradoxe de Google

Derrière la psychologie du SEO ou plutôt la psychologie de Google si on veut simplifier les choses, il y a un paradoxe. 

Tu l’as compris, Google c’est un algorithme, une machine qui s’alimente en mots-clés. 

Et tu dois sans cesse t’adapter à cet algorithme pour que les robots de Google te voient d’un bon œil et te classent dans les premiers résultats. 

Seulement, les robots ne sont pas bêtes. Il ne suffit pas d’ajouter des mots-clés dans tes contenus pour te faire une place sur internet. C’est un peu plus compliqué que ça. 

À l’époque et encore aujourd’hui, beaucoup d’agences marketing se jouaient des robots. Elles utilisaient des techniques pas toujours orthodoxes : achat de liens, mots-clés dissimulés, stuffing de mots-clés (pages sur-optimisées) et j’en passe. 

Le problème, c’est que ces techniques “Black Hat” peuvent nuire à ton référencement. Pire encore, elles peuvent te pénaliser. La sanction Google Penguin a justement été créée en 2012 pour pénaliser les sites qui abusent des techniques d’optimisation du référencement naturel. 

Quand tu fais du SEO, tu dépends de Google et de ses robots. T’es obligé de t’adapter à ses critères de référencement pour te positionner dans les premiers résultats. Le risque c’est de ne penser plus qu’aux robots et de sur-optimiser tes pages et contenus.

Ce qu’il faut comprendre c’est que même si Google est une machine, il prend aussi en compte les utilisateurs. Et il met en valeur les contenus qui répondent aux problématiques des internautes. Il privilégie ce que l’on appelle l’expérience UX (ou expérience utilisateur). Et c’est là tout le paradoxe. Parce qu’il faut trouver l’équilibre entre rédiger pour les robots et rédiger pour les internautes.

La psychologie du SEO : maths vs expérience utilisateur

L’erreur la plus courante en SEO, c’est de rédiger d’abord pour les robots. À force de vouloir à tout prix faire plaisir à Google, on finit par s’en mordre les doigts. Parce que Google ne s’appuie pas uniquement sur des paramètres mathématiques. Son but n’est pas simplement de calculer le nombre de fois où ton mot-clé apparaît dans tes contenus. Il analyse aussi tes pages en se mettant à la place des lecteurs et en misant sur l’UX. 

psychologie du référencement naturel

Depuis 2019, l’UX est un facteur très important pour Google et les robots cherchent désormais la pertinence pour les internautes. Si les contenus que tu rédiges sont des copier-coller qui n’apportent aucune nouvelle information, ils seront considérés comme moins pertinents par Google et tu seras donc moins bien référencé. Tu risques même d’être sanctionné si tu rédiges du contenu dupliqué. 

Ce qu’il faut se dire surtout c’est qu’on a la chance aujourd’hui d’avoir des espaces virtuels pour s’exprimer. Quand t’as ton site internet, tu peux partager ce que tu as envie de partager. Rédiger du contenu que tu as envie de rédiger. Personne ne t’empêche de publier ce que tu veux. Seulement, si tu veux être bien positionné dans ta thématique, tu dois intégrer du SEO dans tes contenus sans oublier tes lecteurs. 

Rédiger du contenu pour rédiger du contenu ou uniquement pour le plaisir d’écrire sur internet n’est pas forcément synonyme d’un bon référencement sur Google. Le but c’est de rédiger des articles à la fois optimisés pour le référencement, que tu prends plaisir à écrire et qui sont utiles et pertinents pour les lecteurs. 

Rédige d’abord pour les lecteurs 

Rédiger d’abord pour les lecteurs et ensuite pour les moteurs. C’est ma devise. 

Pourquoi ? 

Parce que si tu commences à rédiger tes premières lignes en pensant uniquement aux robots de Google, ton texte risque de sonner creux. Il sera optimisé pour les robots mais pas facile à lire pour tes visiteurs. Et ton but c’est de garder le plus longtemps possible tes visiteurs sur ton site pour qu’ils achètent ton produit ou service. 

Avant de rédiger la moindre ligne, garde toujours en tête l’objectif de ton contenu. Pourquoi tu le rédiges ? À qui est-il destiné ? Est-il utile et intéressant pour tes lecteurs ? Est-il assez impactant pour les inciter à acheter ton produit ou service ? 

Toutes ces questions t’aideront à rédiger chacun de tes contenus sous le bon angle et avec les bonnes intentions pour Google et tes lecteurs. 

Une fois que tu as terminé de rédiger ton contenu, tu peux l’optimiser pour le SEO. 

La psychologie du SEO : la technique du couturier

Un couturier sait qu’il lui faudra plusieurs semaines pour obtenir son produit fini. Chaque fil est important et a un rôle à jouer dans la conception de la pièce finale. 

Quand on commence à s’intéresser au référencement sur internet, on veut rapidement se positionner. On se dit que si tous les voyants sont au vert, on devrait rapidement pouvoir se hisser dans les premiers résultats. Mais ce n’est pas aussi simple que ça, surtout si tu viens de créer ton site internet. 

Au démarrage, quand tu publies ton site, Google va d’abord l’analyser, l’indexer puis le positionner. Au départ, il ne faut pas s’attendre à apparaître immédiatement dans les premiers résultats. 

Il faut savoir que Google met au moins 6 mois pour référencer ton site et tes contenus. S’ils sont bien optimisés pour le SEO et intéressants pour tes lecteurs, tu peux rapidement grimper dans les moteurs de recherche. Mais il ne faut pas brûler les étapes. Google est une machine qui a besoin de temps pour faire le tri entre tous les contenus d’internet. 

Bien souvent, les référenceurs doivent éduquer leurs clients sur ce point. Les clients s’attendent à obtenir des résultats en seulement quelques jours. Cela arrive dans de rares cas mais la politique du référencement naturel (et des robots) est d’abord de comprendre la thématique d’un site internet et de positionner progressivement les contenus les plus pertinents. 

À la manière d’un couturier, le référenceur sait que le SEO prend du temps et que chaque mot-clé, comme les fils, lui permettra de gagner des places au fur et à mesure sur internet. 

C’est ce qui te permettra de pérenniser ton activité et de récupérer du trafic naturel et gratuit sur Google. 

Conclusion : la psychologie du SEO 

Tu connais désormais la psychologie du SEO et le système mis en place par Google pour trier et référencer les contenus sur internet. Google s’appuie sur son algorithme et sur plusieurs facteurs pour positionner les sites. La machinerie reste toutefois assez simple. Rappelle-toi, le spécialiste SEO est en tee-shirt

Pour référencer ton site, Google s’appuie sur des mots-clés, sur la pertinence des contenus pour les internautes et sur d’autres facteurs comme les liens internes et externes. Toutefois, il est important de trouver un équilibre entre des contenus trop mathématiques, à savoir optimisés uniquement pour Google et des contenus qui sont utiles pour les lecteurs. Les moteurs s’appuient beaucoup sur l’expérience UX ou expérience utilisateur pour référencer les sites dans les premiers résultats. Encore une fois, je te conseille de rédiger d’abord pour les lecteurs et ensuite pour les moteurs. 

Pour découvrir d’autres contenus et les techniques détaillées pour référencer ton site internet, inscris-toi à notre liste privée pour recevoir notre nouveau protocole et transformer ton site désertique en véritable aimant à clients. 

Arthur

Hello, moi c'est Arthur Perrier. Je suis rédacteur SEO et j'aide les entreprises et les entrepreneurs du web à se positionner dans les premiers résultats de recherche en seulement quelques semaines grâce à des techniques de rédaction minutieuses et orientées vers le retour sur investissement de mes clients. Je suis accompagné de l'ami Pierre, copywriter à la plume hypnotique, pour accomplir une mission commune : transformer ton site vitrine désertique en Champs-Élysées du web sans devoir tout reconstruire depuis zéro.