Rédiger une bonne page de vente : la structure complète

Bienvenue dans ce nouvel article. Aujourd’hui on va voir comment rédiger une bonne page de vente pour transformer ton site en aimants à clients. Et pour cela je vais te dévoiler la structure que l’ami Pierre, copywriter à la plume hypnotique, utilise pour rédiger les pages de vente de chacun de nos clients. Cette structure est applicable quel que soit ton domaine d’activité et c’est celle sur laquelle tu dois à tout prix miser si tu veux transformer les visiteurs de ton site en acheteurs compulsifs et vendre à répétition. 

Qu’est-ce qu’une page de vente ? 

Avant de passer à l’étape de rédaction d’une page de vente, rappelons de quoi il s’agit. Certains la confondent avec une landing page ou une page d’accueil. Ce n’est pas tout à fait la même chose. 

Une landing page, c’est une page sur laquelle tes prospects doivent remplir un formulaire d’inscription. Ça peut-être pour s’inscrire à une liste e-mail, pour télécharger un e-book ou encore pour accéder à une formation gratuite. En résumé, c’est une page sur laquelle tu vas capter les coordonnées de tes prospects en leur offrant de l’info produit ou un service freemium. 

rédiger page de vente

La page d’accueil, c’est tout simplement ta page de présentation sur laquelle tu présentes ton activité, les clients que t’accompagnes, tes valeurs etc. 

Quant à ta page de vente, c’est une page qui vend ton produit ou service. Si tes prospects sont intéressés par ce que tu proposes, ils pourront directement passer à l’étape d’encaissement.  

rediger page de vente

Le souci c’est que la plupart des entreprises se cantonnent à ce modèle. Une page d’accueil pour se présenter, une landing page pour récupérer des contacts et une page de vente pour vendre. 

Ils cloisonnent. 

Alors qu’en réalité, que ce soit sur une landing page, une page d’accueil ou une page de vente, la finalité est la même : vendre ton produit ou ton service. Ce que je veux dire c’est que sur chacune de ces pages, tu dois rédiger des textes de vente dans tous les cas. Et pour ça tu dois utiliser le copywriting ou l’art de vendre avec des mots. 

Utilise le copywriting pour rédiger ta page de vente 

Tu en as peut-être déjà entendu parler. Si ce n’est pas le cas, le copywriting est la compétence que tu dois absolument avoir pour rédiger une bonne page de vente. 

Le copywriting, c’est utiliser la puissance des mots pour vendre ton produit ou service. Concrètement, si tu penses que ton site ne vend pas parce qu’il n’est pas assez joli ou parce que tu n’as pas mis assez de budget dans ta campagne Facebook, il faut chercher ailleurs. 

Car c’est dans le texte que ça se passe. Le copywriting, c’est un style d’écriture simple. La différence c’est que chacun des mots utilisés a son importance et que si ton texte est suffisamment percutant, tu peux être sûr d’attirer de nouveaux clients à répétition. 

comment rédiger page de vente

Pourquoi rédiger une page de vente 

Si aujourd’hui on t’encourage à rédiger une page de vente sur ton site internet, c’est pour plusieurs raisons. 

D’abord, parce que peu d’entreprises ou agences les utilisent. Certaines n’en connaissent pas l’existence, d’autres préfèrent utiliser des techniques de vente plus traditionnelles. À toi d’en profiter pour te démarquer. 

Ensuite, parce que c’est la seule manière de vendre tes produits et services. Rédiger une page de vente permet de convaincre ton client idéal qui n’a jamais entendu parler de toi en cernant ses problématiques et en lui proposant des solutions qu’il ne pourra pas refuser. 

Aussi, parce qu’avoir un “joli” site ne t’aidera pas à vendre plus. Beaucoup d’entreprises se focalisent sur le design de leur site internet en pensant que c’est ce qui fera la différence. Mais c’est une illusion. Rien n’est plus puissant qu’un texte de vente pour pousser tes visiteurs à l’achat et les inciter à revenir sur ton site. 

Enfin, une page de vente permet de qualifier ton client idéal. La plupart des entrepreneurs qui se lancent sur internet s’adressent à tout le monde en pensant qu’ils vendront davantage. 

rédaction page de vente

Le problème avec ça ?

Le problème de cette approche est que tu risques de passer plus de temps à faire du tri qu’à réellement répondre aux besoins de tes “vrais” prospects. C’est pourquoi il est indispensable de dresser le portrait de ton client idéal en amont et de rédiger un texte de vente qui lui est destiné. 

Cette étape est la plus importante mais peut-être aussi la plus compliquée car tu dois rentrer dans la tête de tes prospects. Certains seront conscients de leur problème et connaissent les solutions mais n’ont pas encore sauté le pas. D’autres n’en seront tout simplement pas conscients. 

Pour entrer dans la tête de tes prospects, tu dois utiliser le copywriting mais aussi respecter une structure de page pour les mener vers ta solution. C’est que l’on va voir tout de suite. 

Rédiger une page de vente : la structure qui marche

Je vais maintenant te dévoiler la structure que tu dois utiliser pour rédiger une page de vente en bonne et due forme. Tu peux l’utiliser quelle que soit ton activité. Il te suffit de suivre ces différentes étapes.

Ce n’est pas la seule structure qui existe mais c’est celle que l’ami Pierre et d’autres copywriters expérimentés utilisent pour tranformer n’importe quel acheteur en acheteur compulsif. 

1. Trouve le “hook” 

Le hook, c’est l’accroche. C’est le premier morceau de texte que verront tes prospects avant d’aller plus loin. Il doit susciter la curiosité du lecteur et l’inciter à lire l’intégralité de ta page de vente. En fait, considère-le comme ta pelote de laine pour repeupler ton site désertique. Si ton visiteur tire le premier fil et que ton texte de vente est suffisamment convaincant, alors il y a de fortes chances pour que ton visiteur devienne un acheteur.

Souvent, le hook commence par du storytelling (une histoire). Ça peut aussi être un élément qui n’a pas de rapport direct avec ce que tu proposes. Par exemple, au début de notre vidéo de vente, Pierre raconte une anecdote sur une bouteille isotherme qu’il a acheté plusieurs fois. Cette anecdote permet de créer la transition pour la suite de la vidéo. 

rédiger une bonne page de vente

2. Fais un pacte avec tes lecteurs (promesse)

Une fois que tu as trouvé le hook, tu dois te concentrer sur la promesse. C’est ce que les copywriters appellent l’USP, l’Unique Selling Proposition (proposition unique de vente). C’est celle qui doit convaincre tes visiteurs de rester. Par exemple, tu peux commencer ta promesse par “Ce que tu vas découvrir dans cette page” ou “Dans cette page, je vais te dévoiler comment faire pour…”. 

3. Met le doigt sur les points douloureux

Tes prospects ne sont pas toujours conscients de leurs problèmes. Ou alors ils le sont mais n’ont pas encore trouvé de solutions. Dans ta page de vente, tu dois mentionner les problèmes qu’ils rencontrent ou ceux auxquels ils ont dû faire face et qu’ils n’ont toujours pas réussi à résoudre. Pour ce faire, tu peux miser sur l’empathie et poser des questions dont la réponse est “oui” pour ton client idéal.

Par exemple, si je te dis : tu as peut-être déjà un site internet ? (réponse : oui) mais tu peines à générer du trafic ? (oui). Tu as suivi de nombreuses formations pour essayer de comprendre pourquoi personne ne venait sur ton site ? (oui) etc…

À travers ces questions, tu dois montrer à tes prospects que tu les comprends, que tu es passé par ces phases toi aussi et que tu as des solutions à leur proposer. Cette étape est très importante car elle doit permettre à tes prospects de véritablement prendre conscience de leurs problèmes et les inciter à opter pour ta solution. 

4. Joue sur le désir pour rédiger ta page de vente

Si tu veux que tes visiteurs prennent conscience de leurs problèmes, tu dois aussi leur demander quels sont leurs désirs, leurs motivations. Qu’est-ce qu’ils désirent par-dessus tout ? Qu’est-ce qu’ils aimeraient changer là, maintenant, tout de suite, pour leur business ? Et pourquoi ils souhaitent changer ça ?

On vous a peut-être déjà posé la question “si tu devais changer quelque chose dans ta vie à l’heure actuelle, ce serait quoi ?”. Cette question est souvent désarçonnante car elle touche à nos désirs les plus profonds. Et c’est exactement l’effet que tu dois rechercher pour convaincre tes prospects de passer à l’action. 

5. Insiste sur les obstacles

Une fois que tes prospects ont identifié leurs désirs les plus profonds, insiste sur les obstacles qui les empêchent de les réaliser. Pour ce faire, tu peux mentionner les fausses solutions, c’est-à-dire tout ce qu’ils ont déjà essayé de faire et qui n’a pas fonctionné pour eux. Ou tout ce qu’ils croient qu’ils ont besoin de faire alors que ce n’est pas nécessaire si t’utilises la bonne méthode ou le bon produit.

Par exemple : monter un business à 5000 euros par mois sans site et sans dépenser tout son budget dans la publicité. Le système qui te permettra d’obtenir de nouveaux clients premium chaque semaine. 

6. Mentionne ta solution 

Après avoir insisté sur les obstacles de tes prospects, tu dois leur montrer que tu proposes quelque chose qui fonctionne mieux que tout ce qu’ils ont essayé auparavant. Concrètement, il s’agit de leur prouver que ta solution est plus efficace, plus rapide, moins coûteuse et répond à un problème urgent. Attention, ici l’idée n’est pas de dire que ton produit est “le meilleur”, ce n’est pas un argument. Encore une fois, le but c’est de t’appuyer sur les problèmes et les phases par lesquels sont passés tes prospects pour les emmener vers ta solution. Pas de leur dire frontalement “mon produit est mieux que les autres”, c’est un peu plus subtil que ça.

7. Raconte l’histoire de ton produit

Les gens adorent les histoires. Et si tu en as une sur ton produit, ils n’auront qu’une hâte : la découvrir. Cela permet de créer davantage de proximité avec tes prospects mais aussi de leur montrer que ta solution fonctionne mieux que les solutions traditionnelles. Tu peux introduire l’histoire de ton produit dans ta page de vente en ajoutant la question “Comment j’ai découvert ça ?” et répondre en utilisant le storytelling ou l’art de raconter une histoire.  

8. Insère des preuves

Tu peux utiliser des études scientifiques, des vidéos de témoignages, des graphiques, des captures d’écran, tout ce qui peut servir de preuves pour montrer que ton produit ou ta solution fonctionne. 

9. Liste les bénéfices 

Pour que ton client idéal prenne pleinement conscience des avantages de ton produit ou service, liste-les sur ta page de vente. 

10. Indique leur ce qu’ils n’auront plus besoin de faire 

Le but de ton produit ou ton service, c’est de faciliter la vie de tes clients. Et tu dois leur montrer comment. Tu peux utiliser la formule (Comment faire X sans Y). Par exemple : comment obtenir de nouveaux clients sans utiliser la publicité ?

Pars du principe que tes prospects sont fatigués de devoir dépenser de l’argent ou effectuer certaines actions. Le “Comment faire X sans Y” est une manière intéressante de leur montrer que ta solution n’est pas contraignante. 

11. Sors du modèle “Oui-Oui’ pour rédiger ta page de vente

Le modèle “Oui-Oui” consiste simplement à dire que tu as le meilleur produit, le meilleur service, la meilleure solution. Que tout est beau dans le meilleur des mondes, comme dans celui de “Oui-Oui”.

Ce point peut paraître contre-intuitif par rapport au précédent mais cela permet de rendre ton argumentaire plus crédible. Une entreprise qui dit avoir le meilleur produit, c’est du déjà vu et plus grand monde y croit.

Pour crédibiliser ta solution, n’hésite pas à mentionner ses défauts. “Ce système ne va pas t’aider à faire ceci, ni cela”. Ensuite, indique à tes prospects que ce n’est pas un problème en cassant les objections. Je te conseille de traiter les objections sous forme de dialogue. 

12. Adopte le “Quoi faire mais pas comment faire”

Pour rédiger une page de vente, tu dois avoir à l’esprit le “Quoi faire mais pas comment faire”. Cela permet de jouer sur la curiosité des lecteurs qui auront du mal à refuser ton offre car ils voudront découvrir ta solution. Pour cela, ajoute ce que l’on appelle des “puces promesses” sur ta page de vente. Par exemple, si tu vends une formation sur l’indépendance financière, tu peux rédiger ce type de puces promesses :

  • Découvre l’astuce simple et rapide à mettre en place pour obtenir ton indépendance financière
  • Le secret de la finance qui risque de bouleverser complètement ton rapport à l’argent
  • Etc.

Attention cependant de ne pas trop jouer sur la curiosité car tes prospects pourraient penser que tu n’as rien de concret à leur vendre.

13. Applique le “Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis”

Y’a un paradoxe. Et il existe dans tous les domaines, y compris dans le domaine de la vente.

Plus tu vas rejeter ton prospect, plus tu vas l’attirer.

Et tu dois te servir de ce paradoxe dans ta page de vente.

Par exemple, si tu vends un service qui requiert un site internet, tu peux indiquer “Si tu n’as pas de site internet, alors ne t’inscris pas, tu risques de perdre ton temps”.

Et tu peux ensuite ajouter : “Par contre, si tu as un site et que tu en es à ce stade, alors ce protocole est fait pour toi”.

Cela permet de qualifier tes prospects. Mais aussi de rendre ton produit ou service plus attrayant car cela montre que tu es prêt à refuser des clients s’ils ne remplissent pas toutes les “conditions”. 

Dans le cas de notre projet Copywriting SEO avec Pierre, si tu n’as toujours pas de site internet à l’heure actuelle, alors il y a très peu de chances pour que tu travailles avec nous. Car on ne fait tout simplement pas de création de sites. 

14. Appuie-toi sur tes résultats pour rédiger ta page de vente

Après tout, c’est ce que tes clients veulent : du concret, des résultats. Sinon ils auront du mal à te faire confiance et à passer à l’achat. L’intérêt c’est d’abord de montrer les premiers résultats, puis les résultats intermédiaires puis les résultats finaux. L’effet de progression sera apprécié par tes lecteurs car ls pourront se projeter et visualiser cette évolution potentielle pour leur business. 

15. Rappelle les bénéfices 

Une fois que tu as exposé les résultats finaux, n’hésite pas à rappeler les bénéfices de ton produit ou service pour indiquer à tes futurs clients ce qu’ils vont obtenir concrètement. 

16. Démontre le ROI 

Le ROI, c’est le Retour Sur Investissement. Tu peux le démontrer en argent, en temps ou en efforts. Ce sont les 3 plus gros freins qui empêchent tes prospects de passer à l’action.

Imaginons que demain tu souhaites lancer une formation sur le développement personnel.

Un des arguments que tu peux avancer, c’est que de suivre cette formation évitera à tes prospects d’acheter des tonnes de livres sur le sujet puisque celle-ci compile toutes les informations à connaître. Un autre argument serait de dire que ça leur fera gagner du temps. Parce qu’ils n’auront plus besoin de faire des recherches sur internet. Dans ce cas, ta formation est rentable à la fois en argent (pas besoin d’acheter des tonnes de livres) et en temps (pas besoin de faire des recherches sur internet). 

17. Propose une garantie 

Rédiger une page de vente, c’est aussi inverser les risques. Pour ce faire, tu peux par exemple proposer une garantie si ton client idéal n’a pas obtenu les résultats souhaités. Cette garantie est un gage de sérieux et d’humilité qui jouera aussi un rôle pour transformer tes prospects en acheteurs. 

18. Ajoute l’ultime appel à l’action 

Une fois que tu as traité toutes les objections et que tu as ajouté suffisamment de preuves sur ta page, ajoute le dernier bouton sur lequel tes prospects devront cliquer pour acheter ton produit ou service. L’astuce, c’est de leur expliquer ce qui se passera une fois qu’ils auront appuyé sur le bouton. Tu dois leur montrer que c’est simple et qu’ils n’ont rien à perdre. 

Rédiger une page de vente : conclusion

Tu connais désormais la structure complète pour rédiger une page de vente digne de ce nom. Encore une fois, il en existe d’autres, tu n’es pas obligé d’utiliser celle-ci. Néanmoins, j’espère que cela t’aura aidé à y voir plus clair pour organiser au mieux ta page de vente. Beaucoup de personnes qui lancent leur business sur internet créent des pages de vente souvent trop sommaires ou désorganisées. L’idée, c’est de respecter une structure, des codes, pour convaincre tes prospects de rester le plus longtemps possible sur ta page et les inciter à cliquer sur le dernier bouton, l’ultime appel à l’action. 

Arthur

Hello, moi c'est Arthur Perrier. Je suis rédacteur SEO et j'aide les entreprises et les entrepreneurs du web à se positionner dans les premiers résultats de recherche en seulement quelques semaines grâce à des techniques de rédaction minutieuses et orientées vers le retour sur investissement de mes clients. Je suis accompagné de l'ami Pierre, copywriter à la plume hypnotique, pour accomplir une mission commune : transformer ton site vitrine désertique en Champs-Élysées du web sans devoir tout reconstruire depuis zéro.